Conseils utiles

Les symptômes du cancer de la prostate par étapes

Pin
Send
Share
Send
Send


Le cancer de la prostate est une maladie tumorale qui survient dans la prostate et peut donner des métastases à d'autres organes: testicules, vessie, muscles du plancher pelvien, rectum, os, etc. Chez les hommes, cette maladie se développe plus rapidement chez les hommes que chez les personnes plus âgées et peut entraîner une mortalité imminente. Cela se produit en raison du métabolisme élevé et du niveau d'hormones dans le corps d'une personne jeune. Un appel précoce à un spécialiste vous permettra de commencer le traitement à temps, ce qui peut conduire à un pronostic favorable.

Cet article abordera SEULEMENT les symptômes et les signes du cancer de la prostate.

Premiers signes de la maladie

Une tumeur maligne de la prostate dans les premiers stades n'apparaît pas. Souvent, la tumeur dans les premières étapes est détectée par hasard, à la suite d’autres objectifs de recherche. Les experts recommandent aux personnes à risque d’inspecter périodiquement et de mener les études nécessaires.

Plusieurs signes d'une maladie peuvent alerter un homme.

Ces symptômes peuvent être suivis indépendamment:

Violation du processus de miction, qui se manifeste par une envie fréquente d'aller aux toilettes, aggravée le soir et la nuit. Dans le même temps, l'urine est libérée en très petits volumes, parfois en quelques gouttes. Après la visite aux toilettes, le sentiment que la vessie est pleine ne disparaît pas. De plus, un homme peut parfois ressentir de la douleur et de la douleur en urinant.

Des caillots sanglants peuvent s'accumuler dans la vessie (une hématurie se développe), ce qui provoque un retard dans l'écoulement de l'urine.

À mesure que les cellules tumorales se développent, la douleur se développe dans la prostate. Il peut être localisé dans le périnée, l'anus, le sacrum et la région lombaire.

L'insuffisance rénale se développe, en général, le corps s'affaiblit, la bouche sèche apparaît. Le processus peut être accompagné d'une douleur douloureuse dans la région lombaire. En conséquence, une personne ressent des maux de tête, son corps est épuisé et des vomissements apparaissent.

En raison de la propagation des cellules tumorales, il y a une pression excessive sur l'uretère, puis sur le pelvis, ce qui entraîne une altération du fonctionnement des reins.

Les symptômes ci-dessus se produisent avec d'autres maladies, telles que: la cystite, le cancer de la vessie, la prostatite ou l'adénome de la prostate. Par conséquent, si ces signes de la maladie se trouvent en soi, il est nécessaire de contacter immédiatement un urologue pour déterminer la maladie et prescrire un traitement.

Symptômes supplémentaires

Il est important de se rappeler que les premiers signes d'une maladie tumorale peuvent ne pas apparaître suffisamment longtemps. De plus, les symptômes du cancer de la prostate sont souvent confondus avec l'évolution naturelle des changements liés à l'âge. Mais vous ne devriez pas le laisser dériver, mais il est préférable de passer par une inspection afin de vous protéger. De plus, le traitement le plus efficace pour la prostate est précisément au stade primaire de la maladie.

Lors du développement, une tumeur cancéreuse entraîne de sérieux changements dans le corps de l'homme.

Ceux-ci comprennent:

Occasions déraisonnables de nausées, vomissements, troubles de la conscience. L'intégrité du tissu osseux est perturbée, un syndrome douloureux apparaît. Une autre caractéristique est la survenue d'une constipation récurrente.

Le développement d'un cancer de la prostate est mis en évidence par l'apparition d'un œdème dans les tissus des membres. En raison de la croissance des cellules cancéreuses, le système lymphatique fonctionne avec des troubles, de sorte qu'un gonflement peut survenir dans une variété de zones, même dans la région inguinale. De plus, vous pouvez parfois observer la présence d'un gonflement des tissus d'un seul côté.

Le cancer de la prostate peut métastaser dans tout le corps. À cet égard, l’apparition d’un essoufflement, d’une douleur à la poitrine, d’une toux expectorante avec du sang peut servir de signe indirect de la présence de la maladie. Dans le cas où, lors du traitement antibiotique opportun, le patient ne retrouverait pas son état normal, cela pourrait servir d’alarme. La tumeur est capable de provoquer des troubles dans les artères et les tissus des poumons.

Une manifestation évidente d'une tumeur maligne de la prostate est l'apparition de douleurs dans la zone inguinale. Une sensibilité significative dans le dos et des sensations de traction peuvent indiquer la présence d'un cancer. Avec la métastase tumorale, la compression de la colonne vertébrale se produit dans la moelle épinière. Et puis la douleur se produit dans le bas du dos et les muscles s'affaiblissent. En outre, une perturbation lors de la miction et des selles sous forme d'incontinence peut se développer.

Le fonctionnement de la prostate s'affaiblit, ce qui perturbe l'érection. Le sperme devient rose ou écarlate.

Si les métastases affectent le rectum, il y a une douleur dans l'intestin et lors de la défécation, du sang est libéré de l'anus.

Les manifestations les plus graves de la maladie sont les suivantes: difficultés lors des mouvements, jusqu’à la paralysie, perte de mémoire, maux de tête fréquents, perte de la capacité de travail normale de certaines parties du corps, incontinence urinaire ou fécale. Mais avant même que ces signes apparaissent, il est possible de diagnostiquer une tumeur cancéreuse.

Symptômes de la maladie

Les deux premiers stades du cancer de la prostate constituent un foyer pathologique si restreint qu'il n'interfère généralement pas avec le fonctionnement normal du système reproducteur masculin. Ce cancer est généralement retrouvé accidentellement au cours d'une intervention chirurgicale ou d'un dépistage.

La tumeur se développe lentement et la maladie progresse inaperçue chez l'homme. À cet égard, les premiers signes de cancer de la prostate, qui attirent clairement l’attention, se développent en moyenne 20 ans après l’apparition de la maladie.

Stade 1 - une tumeur dans la couche sous-muqueuse, taille microscopique. Il n'y a pas de symptômes caractéristiques du cancer de la prostate du 1er degré. Parmi les symptômes non spécifiques sont possibles:

  • perdre du poids
  • mal de tête
  • diminution de l'appétit
  • fatigue
  • thrombophlébite récurrente,
  • saignement.

Le plus souvent, le cancer de la prostate à ce stade est complètement asymptomatique.

Dans une analyse de sang biochimique, il y a une diminution du niveau de toutes les protéines, en particulier de l'albumine - hypoalbuminémie.

Étape 2 - la tumeur pousse sur toute l'épaisseur de l'organe et de la capsule. Selon que la tumeur perturbe l'écoulement de l'urine par l'uretère ou non, les symptômes du cancer de la prostate de grade 2 peuvent ou non apparaître.

Si la tumeur comprime l'uretère, apparaissent alors:

  • sensation de vidange incomplète,
  • mictions fréquentes
  • nycturie - mictions fréquentes la nuit,
  • affaiblissement du flux d'urine,
  • fausse envie d'uriner
  • pulsions impératives - l'impossibilité de retenir l'urine si vous souhaitez uriner.

Parfois, une incontinence urinaire apparaît, résultant d'une rétention urinaire ou d'une lésion tumorale du sphincter. La germination d'une tumeur dans le sphincter est un symptôme de cancer de la prostate déjà 4 stades.

Étape 3 - la tumeur se développe à l'extérieur de la capsule. Les symptômes du cancer de la prostate ne surviennent que s’il n’ya pas eu de manifestations jusqu’à la 3 e année, soit progressent. La plupart du temps, la tumeur est détectée à ce stade, car l'inconfort qu'elle provoque vous oblige à consulter un médecin.

Tous les signes des étapes précédentes entrent en vigueur.. Une légère douleur dans le bassin ou le dos devient gênante, les mictions de plus en plus difficiles, la faiblesse augmente et la capacité de travail diminue. Le mal de dos à ce stade est dû à la compression de la glande dilatée des terminaisons nerveuses sensibles du petit bassin.

Stade 4 - envahissement d'une tumeur dans les organes voisins, métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux ou lointain, dans les os, dans les organes internes. Le premier symptôme de l'apparition de métastases est une douleur légère dans le bassin, le bas du dos.

Les symptômes du cancer de la prostate dans le rectum incluent des symptômes tels que:

  • constipation
  • ténesme - envie douloureuse de déféquer sans selle,
  • saignement rectal,
  • sécrétion de mucus et d'anus,
  • obstruction intestinale.

Si le cancer s'est développé dans la vessie ou l'uretère, un mélange de sang apparaît dans l'urine et le sperme. L'incontinence urinaire se développe avec des dommages au sphincter de la vessie.

Avec les métastases, les symptômes du cancer de la prostate de grade 4 dépendent de la localisation des métastases, le pronostic, s’il en est, s’aggrave de manière significative.

Les os du squelette sont le plus souvent touchés.Par conséquent, le symptôme principal est la douleur à un endroit correspondant à la localisation du foyer métastatique. En germination, il détruit l'os jusqu'à une fracture pathologique.

Les métastases vertébrales peuvent entraîner une compression de la moelle épinière et une paralysie flasque des membres.

En plus des ganglions inguinaux, paraaortiques et supraclaviculaires sont affectés.

On observe rarement des métastases aux organes: poumons, foie, cerveau et moelle épinière. Ici les symptômes de la défaite de ce système viendront en premier:

  • toux, essoufflement avec lésions pulmonaires,
  • lourdeur ou douleur dans l'hypochondre droit, jaunisse, indigestion avec lésions du foie,
  • paralysie centrale et périphérique, perte de sensibilité en cas de lésion du système nerveux central.

Le cancer peut se développer à partir d'un adénome de la prostate, les symptômes resteront les mêmes, mais le moment obstructif sera plus prononcé - troubles de la miction, développement d'une hydronéphrose bilatérale. La prostatite chronique en tant qu’inflammation dégénère parfois en une tumeur maligne.

Diagnostics

  • Examen du doigt. Annuellement après 40 ans.
  • Échographie de la prostate, si des lésions pathologiques sont détectées, une biopsie est effectuée.
  • Échographie transrectale - révèle des tumeurs jusqu'à 5 cm de diamètre.
  • Antigène spécifique de la prostate (PSA) - une protéine produite par les tumeurs de la prostate. Normalement, son niveau est de 4 ng / ml, un symptôme fiable du cancer de la prostate chez l'homme est considéré comme dépassant cette valeur cinq fois ou plus.
  • Tomodensitométrie (CT) - vous permet d'évaluer l'ampleur du processus (dommages aux ganglions lymphatiques, aux os, aux organes internes).
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) - permet une meilleure visualisation des organes pelviens que sur le scanner.
  • Tomographie par émission de positrons (PET) utilisé pour évaluer le degré d'implication de divers organes dans le processus tumoral.
  • Traitement du cancer de la prostate (prostate) par symptômes et stades

    Le schéma est élaboré individuellement, en tenant compte du stade de la maladie et de l'état du patient.

    La prostatectomie radicale est réalisée aux stades 1 et 2. N'affecte pas la puissance chez la moitié des patients ou plus. Chez les jeunes, la radiothérapie externe est utilisée.

    Stade 3 traitement - radiothérapie. Les ganglions lymphatiques pelviens et les tumeurs résiduelles sont enlevés chirurgicalement. La radiothérapie et l'hormonothérapie peuvent être utilisées. Aux stades 3 et 4, une résection transurétrale palliative est réalisée. Vous trouverez plus d'informations sur le traitement chirurgical du cancer de la prostate ici.

    À propos de la maladie

    Le fer, qui fait partie du système reproducteur, produit un secret qui assure la viabilité du sperme. Dans le volume total du liquide séminal, un tel secret peut être d'environ 30%. L'importance de la prostate réside également dans la capacité à retenir l'urine à l'intérieur de la vessie.

    Qu'est-ce que le cancer de la prostate: symptômes, pronostic? Le cancer de la prostate est considéré comme une maladie courante. Il s’agit d’une tumeur maligne qui s’est développée à l’intérieur des tissus glandulaires. Le cancer de la prostate peut produire des métastases, comme toute tumeur maligne.

    Cancer de la prostate - symptômes, pronostic à vie: selon les statistiques médicales, la maladie touche plus de 12% des hommes de plus de cinquante ans. Le taux de mortalité par cancer de la prostate dans le monde en fréquence se situe au troisième rang après les maladies cardiovasculaires et le cancer du poumon chez les hommes plus âgés.

    Chaque année, plus de 400 000 cas de cancer de la prostate sont enregistrés dans le monde. Dans les statistiques de localisation, les signes d'oncologie de la prostate dans les pays européens occupent la deuxième place après le cancer du poumon. En Russie, l'incidence atteint jusqu'à 6% et constitue l'un des cas de cancer les plus fréquemment signalés.

    On sait que les résidents d’Asie, d’Amérique du Sud et d’Afrique sont moins susceptibles de souffrir de ce type de cancer que les résidents d’Amérique du Nord et d’Europe.

    Raisons de développement

    La médecine ne dispose pas de données précises sur les facteurs responsables de la maladie. Il est établi que le responsable de l'apparition d'une tumeur maligne est la modification de l'ADN dans les cellules de la glande, dont la cause n'a pas été établie.

    On sait que plus un homme est âgé, plus le risque de contracter une maladie est élevé.

    Conformément aux conclusions des statistiques médicales, un facteur héréditaire joue un rôle important.

    La présence de cancer de la prostate chez les proches parents augmente le risque de maladie de 2 fois ou plus

    Des études ont montré que la maladie est associée à des niveaux excessifs de testostérone, l'hormone sexuelle masculine.

    La probabilité de la maladie et l'agressivité du néoplasme dépendent directement du niveau de testostérone dans le sang d'un homme.

    La médecine officielle suggère de tels facteurs de risque dans l'apparition de la maladie:

    • consommation excessive de graisses animales, manque de fibres dans l'alimentation,
    • plus de 50 ans
    • cas de cancer de la prostate chez des parents directs,
    • adénome de la prostate,
    • mauvaise situation environnementale
    • facteurs de production nocifs (travail dans une imprimerie, travaux de soudure).

    Le risque de la maladie augmente pour les amateurs d'aliments gras, viande "rouge" - viande de bœuf, porc, agneau sur le fond d'une consommation réduite de fibres.

    Vous pouvez réduire le risque de maladie avec quelques règles:

    1. L'inclusion d'une quantité suffisante de fibres dans le régime alimentaire.
    2. Mode de vie actif, sport.
    3. Maintenir un poids normal.
    4. Consommation modérée de graisses animales, viande "rouge".

    Cancer de la prostate: symptômes, signes

    Comment le cancer de la prostate se manifeste-t-il chez l'homme?

    Les premiers symptômes du cancer de la prostate chez l'homme:

    • sensation de brûlure en urinant,
    • miction répétée dans les 30 à 60 minutes après la précédente,
    • sensation de vidange incomplète après la miction,
    • diminution de la pression et du débit intermittent pendant la miction,
    • réduction des intervalles de temps entre les visites aux toilettes, principalement la nuit.

    La présence de plusieurs des symptômes énumérés est suffisante pour consulter un spécialiste - un urologue ou un oncologue.

    Les premiers symptômes du cancer de la prostate chez l'homme:

    • échec de l'érection
    • impuissance
    • diminution du sperme pendant l'éjaculation.

    Ces symptômes du cancer de la prostate se retrouvent souvent chez les hommes de plus de 50 ans. Les symptômes de l'adénome de la prostate, qui est une tumeur bénigne, sont les mêmes que dans le cancer. Par conséquent, un examen urgent dans un établissement médical devrait être effectué de manière urgente pour établir un diagnostic précis.

    Aux stades avancés du cancer de la prostate, on peut observer:

    • sang dans le sperme ou l'urine,
    • cancer de la prostate douloureux au périnée.

    Dans les cas avancés, avec métastases, premiers symptômes, signes de cancer de la prostate chez l'homme:

    • douleur dans la colonne vertébrale, la hanche ou la poitrine,
    • une rétention urinaire due à la prolifération tumorale peut se développer.

    Les stades avancés sont caractérisés par une intoxication par le cancer, qui se manifeste par:

    • une forte diminution du poids corporel,
    • faiblesses
    • fatigue

    Dans le même temps, la peau du patient acquiert une teinte terreuse pâle caractéristique.

    En savoir plus sur les stades de développement du cancer de la prostate ici.

    Symptômes du cancer de la prostate - Photo:

    Les chances de guérison et les thérapies

    Selon les statistiques médicales, plus de 80% des patients après le diagnostic ont réussi à vaincre la maladie. Souvent, des symptômes évidents de la maladie apparaissent au cours des stades avancés, au début de la maladie, et les chances de guérison rapide diminuent rapidement.

    Le principal facteur favorable est le diagnostic opportun, ainsi que l’utilisation de méthodes de traitement avancées.

    Si le diagnostic est confirmé, le traitement doit être démarré immédiatement. Si la tumeur a une localisation claire, l'ablation de la prostate par endoscopie ou par chirurgie est indiquée. Une méthode efficace est la radiothérapie utilisant un équipement médical avancé.

    Les patients après une intervention chirurgicale ou une radiothérapie se voient prescrire un traitement antitumoral à long terme visant à bloquer la testostérone. La chimiothérapie est également utilisée.

    La prévention

    Aucune prophylaxie spécifique n'a été développée. Les hommes de plus de quarante ans doivent être examinés chaque année par un urologueidentifier la tumeur dans les premières étapes.

    Cet examen comprend un examen numérique de la prostate et la détermination du taux de PSA dans le sang. Réduire le risque de cancer de la prostate:

    • limiter la quantité de graisse animale dans les aliments consommés, suivre un régime,
    • l'exclusion des effets toxiques sur le corps de l'alcool, de la nicotine,
    • vie sexuelle régulière
    • activité physique intense et sports légers (avec l'approbation d'un médecin!)
    • mode de travail et de repos rationnel.

    Внимательное и бережное отношение к собственному здоровью позволят вам вовремя заметить признаки и симптомы начинающегося рака простаты. Le diagnostic des premières étapes et le traitement du cancer sont la garantie qu'il reste encore de nombreuses années de vie.

    Informez-vous sur les premiers symptômes d’un cancer du poumon naissant en cas de suspicion de métastase.

    Quel est le pronostic du cancer du poumon à différents stades? Dans ce document, vous pouvez savoir quoi espérer.

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send